Les 5 blessures de l'âme qui empêchent d'être soi-même

Les 5 blessures de l'âme qui empêchent d'être soi-même

Pourquoi faire une thérapie pour guérir les 5 blessures de l'âme ?

Les 5 blessures de l’âme sont : le rejet ; l’abandon ; l’humiliation ; la trahison ; et l’injustice.

Nous naissons tous avec plusieurs de ces blessures. Cependant elles seront vécues à des degrés différents. Ces blessures sont transmise par nos ancêtres et éventuellement transférées à nos enfants tant qu’elles ne sont pas totalement guéries.

Nous avons tous à un moment donné de notre vie rencontré des situations et difficultés qui ont créé ce type de blessures avec les émotions associées. La vie nous propose de les expérimenter à nouveau tant que celles-ci ne sont pas guéries.

Ces blessures existent pour nous permettre de reconnaître les situations où notre ego prend le pouvoir dans notre vie. Lorsque c’est notre ego qui dirige, nous devenons soumis à nos conditionnements, nos peurs, notre passé, etc. nous n’agissons plus en accord avec nous-même mais sous la pression de nos peurs. Dans ces moments, il est difficile d’être nous-même, de nous affirmer et de croire en nous.

Prêtez attention à ce que vous vivez et posez vous la question: quelle est la blessure ravivée avec cette situation / relation ? 

Ainsi, le rôle principale des blessures est d’attirer notre attention dans les situations où nous manquons de respect, d’amour et d’acceptation envers nous-même. C’est un signal d’alarme qui se déclenche lorsque nous ne nous aimons pas suffisamment et n’écoutons pas nos vrais besoins. Les 5 blessures de l’âme permettent de mettre en lumière nos parts d’ombre afin de nous aider à les transcender et à grandir.

Pour guérir de nos blessures, il convient de prendre conscience de celles-ci, prendre de la hauteur, libérer les émotions associées et changer de pensées, comportements, regards sur nous-même et sur notre vie. Par exemple, l’abandon de la part de la personne que nous aimons, de nos parents durant l’enfance ou même de la société génère une blessure qui est invisible, mais qui peut se réveiller chaque jour comme un lien brisé qui alimentait auparavant nos émotions et notre sentiment de sécurité.

L’abandon ne survient pas seulement suite à une absence physique. Le plus fréquemment, il naît lorsqu’une relation avec une implication émotionnelle cesse d’exister, quand apparaît le désintérêt, l’apathie ou la froideur. La perception de ce vide ne connaît pas d’âge. C’est une chose que tout enfant ressent un jour, et qui peut dévaster n’importe quel adulte.

Nous devons donc apprendre à reconnaître ce qui est bénéfique pour nous et ce qui ne l’est pas. Le seul moyen pour y arriver est de devenir conscient des conséquences de chaque expérience vécue et de transcender ces blessures.

Retrouvez mes accompagnements thérapeutiques EN CLIQUANT ICI

Réserver un RDV